Err

Les meilleures marques de lentilles de couleur sont sur Mes Lentilles de Couleur

Que faire face à la sécheresse oculaire ? Blog MLDC

que faire face à la sécheresse oculaire ?

Que faire face à la sécheresse oculaire ? 

Vous êtes souvent sujet à la sécheresse oculaire. A quoi est due à la sécheresse oculaire ? Quels sprays oculaires et quelles gouttes oculaires pouvez-vous utiliser ? Notre opticienne Sarah Marlien vous aide à faire le point face à ce symptôme.

Nous parlons de sécheresse oculaire quand l’oeil, le système lacrymal plus précisément, ne produit plus assez de larmes et crée ainsi une sensation d’inconfort et d’irritation lors du clignement ou du port des lentilles de contact. Vous pouvez alors ressentir des picotements, une sensation de sable dans les yeux, avoir les yeux rouges ou les paupières collées. Ce symptôme est souvent lié au vieillissement.

Les larmes ont un rôle protecteur. Elles agissent telles des barrières face aux bactéries ou aux poussières. C'est par le clignement de la paupière que les larmes s'étalent, ce qui permet d’évacuer ainsi toutes les impuretés qui rentrerait sur l’oeil.
Si cette barrière est rompue ou pas assez épaisse, la cornée peut être directement irritée et abîmée (par exemple par un frottement direct d’une poussière qui viendrait gratter l’oeil sous un battement de paupière). Avoir une cornée irritée peut être une porte d’entrée à la propagation de bactéries à l’intérieur de l’oeil (kératite…).
Ce phénomène de sécheresse oculaire peut être accentué par des éléments de l’environnement extérieur (climatisation, fixation longue d’un écran, pollution, fumée de cigarette …). Certains médicaments peuvent avoir comme effets secondaires une diminution de la sécrétion lacrymale ou la modification de celle-ci.
En effet, les larmes sont composées de gras évitant l’évaporation trop rapide. Si l’équilibre de la composition des larmes change, cela peut entraîner une gène due à cette évaporation accélérée. Peut être avez vous aussi une carence en vitamine A ? La cause peut être aussi une obturation des canaux excréteurs.

Lutter contre la sécheresse oculaire avec les larmes artificielles
et les sprays oculaires 

Il est important de connaître la cause du problème pour choisir le meilleur traitement adapté à votre cas personnel. Des conseils sont néanmoins applicables à tous :

  • Avoir une bonne hygiène des yeux (bien nettoyer ses yeux, ne pas hésiter à faire des compresses chaudes et à nettoyer en stimulant les glandes le long du bord libre de l’oeil en faisant des massages avec le coton oeil fermé),
  • Respecter le temps de port journalier de vos lentilles de contact (8 h / jour en moyenne),
  • Limiter les agents extérieur gravant (clim, pollution, vent, fumée de cigarette…).
La vitamine B12 peut permettre une cicatrisation si l’oeil est irrité,
Les collyres et gels de suppléances lacrymales peuvent être utilisés autant de fois que nécessaire pour rétablir un confort ponctuel et éviter les frottements entraînant une irritation de la cornée.
Vous pouvez par exemple utiliser des sprays oculaires des marques Blink (Spray refreshing) et Aqualarm Intensive Spray de Bausch+Lomb, ou des gouttes oculaires Aqualarm UP de Bausch+Lomb et des gouttes Blink Refreshing (intensité 1/4) et Blink Intensive (intensité 3/4). Vous pouvez aussi tester différents produits et trouver ainsi le spray oculaire ou les gouttes oculaires qui vous correspondent le mieux en fonction de vos besoins et de votre propre sécheresse oculaire.
Ce syndrome de sécheresse oculaire est à surveiller de près pour éviter les maladies qui peuvent survenir s’il n’est pas traité.
N’hésitez pas à en parler à votre ophtalmologiste ou à votre opticien ou à nous poser vos questions sur notre site par le biais de notre formulaire dans le but d'obtenir une réponse adaptée à vos yeux,  à votre mode de vie et  à vos lentilles de couleur ou vos lentilles de contact.